FAE Stories

Sud Sudan

LE DÉMINAGE HUMANITAIRE AU SOUDAN DU SUD

Au Soudan du Sud, des décennies de guerre civile pour l'indépendance du pays ont laissé sur le terrain une très grande quantité de mines, antichars et antipersonnel, ainsi que d'autres munitions non explosées (UXO), comme les sous-munitions de bombes, des mortiers et des grenades. Il s'agit de munitions non explosées, souvent dissimulées dans la végétation ou le sol, qui représentent désormais un très grave danger pour la population locale, déjà durement touchée par les effets dévastateurs de la guerre. Pour rendre la terre sûre pour les cultures, les habitations et les pâturages, il faut éliminer les mines et les engins explosifs, une tâche souvent effectuée par des organisations non gouvernementales (ONG).

L'une d'elles, l'ONG britannique The Mines Advisory Group (MAG), est la protagoniste de cette histoire. Le MAG travaille au Soudan depuis 2004 pour débarrasser le territoire des mines et des UXO. C'est la plus grande ONG à réaliser des actions humanitaires contre les mines au Soudan du Sud, et c'est aussi un client de FAE. Il a en effet acheté un véhicule à chenilles radiocommandé (PT-300) et un broyeur spécial, qui sont maintenant utilisés pour nettoyer rapidement et efficacement les terrains des mines de toutes sortes.

En 2016, lorsque le MAG a acheté le PT-300, il a immédiatement commencé à travailler dans la zone appelée « Central Equatoria ». Plus récemment, le PT-300 a également été utilisé en « Eastern Equatoria ». Depuis 2017, le MAGG a fait l'acquisition d'autres broyeurs FAE (un 200/U-225 et quelques UML/SSL) et d'un broyeur pour soutenir son activité de déminage, en supprimant la végétation pour faciliter l'enlèvement des engins explosifs cachés (EO). Grâce à la possibilité de combiner le PT-300 avec différents types de broyeurs forestiers, le MAG peut utiliser la machine aussi bien pour le déminage d'UXO que pour les mines antipersonnel. Les broyeurs FAE peuvent éliminer du terrain l'herbe haute, les arbustes et même de petits arbres allant jusqu'à 4 et 5 mètres de hauteur, même si le MAG essaie de réduire au minimum ces interventions, afin de protéger l'environnement. Une fois la végétation enlevée, le personnel armé de détecteurs de métaux est en mesure de rechercher des engins explosifs sous le sol. Le broyeur peut aussi être utilisé directement pour faire exploser les mines ou pour les broyer.

Sean Wetherill, Technical Operations Manager du MAG, explique les différentes missions menées avec les machines FAE : « Au Soudan du Sud, nous avons utilisé principalement le PT-300 pour nous aider à retirer les sous-munitions, qui sont de petites bombes dispersées par des bombes plus grandes. Ces sous-munitions sont souvent défectueuses et restent dangereuses pendant des décennies après avoir été lancées. Nous avons utilisé le PT-300 radiocommandé pour préparer le terrain, de manière à pouvoir envoyer une équipe de déminage pour débarrasser le sol de ces munitions. Comme la machine est actionnée à distance, l'opérateur (protégé par des équipements de protection individuelle spéciaux ou EPI) est capable de rester relativement loin du danger et peut voir les opérations clairement et en toute sécurité. La machine et ses différents accessoires peuvent aussi être utilisés pour le déminage des champs minés ».

Selon M. Wetherill, « le PT-300 s'est avéré être une machine fiable et robuste qui peut résister à des conditions de fonctionnement extrêmement difficiles. Il s'est avéré efficace et nous permet d'assainir plus de terres et à un coût moindre que ce qui serait possible avec le défrichage manuel de la végétation, ce qui représente un bon rapport qualité-prix pour nos donateurs, en particulier le gouvernement britannique qui a financé la machine ».

Pour en savoir plus: maginternational.org

Partagez votre histoire avec nous! Contact: communications@fae-group.com

Pour en savoir plus: PT300